A Jouarre, la charrue va souvent avant les boeufs

La commune s’est dotée d’un nouveau document d’urbanisme (plan local d’urbanisme) en décembre 2017 pour préparer l’évolution des constructions et des aménagements sensés permettre un développement harmonieux dans le bourg, dans les hameaux et dans la zone d’activités.

Cependant, ce projet l’urbanisme n’est pas mis en œuvre comme prévu et il forcé de constater que l’aménagement de la commune ne fait pas l’objet de décisions cohérentes guidées par une visibilité à long terme; l’urbanisation se fait surtout au gré des opportunités financières.

A titre d’exemple, prochainement, la commune envisage de vendre des terrains dans la zone d’activités « la Croix Mission »  alors que ce secteur peine à se remplir avec l’arrivée de nouvelles entreprises ou de voir se maintenir celles qui sont présentes.

Par ailleurs,  il est prévu d’agrandir la zone d’activités alors qu’aucune étude sérieuse n’est lancée pour gérer notamment les problèmes de circulation et de sécurité routières avec le nombre croissant de passage des poids lourds, le traitement des eaux pluviales qui n’est absolument pas anticipé ou le financement des futurs réseaux. La vente de terrains espérée par les décideurs de la commune ne suffira pas à couvrir toutes les charges pour agrandir la zone d’activités car il y a plusieurs thématiques à prendre en compte et des aménagement coûteux devront être  financés directement par la commune.  

Bien que ce type de projet soit une opportunité pour notre commune, notamment en matière de création d’emplois et d’apport de financement par des taxes, celui n’apparaît pas du tout maîtrisé compte tenu des nombreuses lacunes qu’il comporte.

Une absence de concertation

Cette hâte ne sert pas les intérêts de la commune et des habitants : en effet,   Il est nécessaire de consulter la population en communiquant sur les différentes étapes de réalisation et les impacts que les projets d’aménagement et d’urbanisme vont induire. L’évolution des constructions dans les futures zones à urbaniser (logements, activités) doivent se faire de manière harmonieuse et clairement annoncées. Les responsables de la commune sont muets sur les réels enjeux et la concertation avec les Jotranciens.

Approche approximative pour la réalisation des projets

Compte tenu de l’importance du devenir de la commune et de son évolution en matière d’urbanisme, de paysage/environnement, de sécurité et de circulation routières, aujourd’hui rien  n’est lisible pour les Jotranciens. Le document d’urbanisme de la commune ne suffit pas à concrétiser les projets car il reste un outil de programmation dans le principe, mais il n’est  pas suffisant pour les phases de réalisation des aménagements.

L’absence de concertation avec la population souligne une absence de  de maîtrise du sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.