Droit de réponse du maire de Jouarre

Ce billet à pour objet de publier un droit de réponse du maire de Jouarre. En effet, j’ai ce soir même eu l’agréable visite de notre agent de police municipal qui m’a apporté un courrier avec accusé de réception venant du maire de Jouarre à 18h20.

Heureusement qu’il n’est pas passé hier car j’étais avec mes enfants en train de ramasser les 106 bouteilles de verres qui traînaient dans la nature depuis plus d’une semaine ; je n’aurais alors pas eu le plaisir de réceptionner cette injonction.

Le maire de Jouarre sollicite un droit de réponse pour un billet publié ici même sur Jotranciens.fr par un jotranciens qui a signé sous le pseudonyme « Charles ». La demande concerne le billet numéro 1 de la saga de l’été que nous a proposé ce jotrancien. Ce billet à été publié le 17 juillet 2019.

A noter qu’un droit de réponse doit être formulé au moins 3 mois après la publication du dit article… Nous sommes le 15 octobre. Nous sommes bien dans les clous – A deux jours prêts.

J’ai bon espoir de recevoir dans les jours qui viennent de nouvelles demandes de droit de réponse pour les 5 épisodes suivants… pour rappel les suivants datent du 2 août, 9 août, 15 août, 23 août et 31 août. Avec un peu de chance j’aurais de la lecture à vous proposer jusqu’au 1er décembre !

J’ai un sentiment de sympathie pour cet agent qui a dû livrer un courrier à 18h20 alors même qu’il est en service depuis au moins 8h15 lorsqu’il a été vu devant les écoles de Jouarre – Rappelons d’ailleurs qu’il est seul depuis de nombreuses semaines compte tenu de l’absence de sa collègue. – Ce déplacement alors même que le site Jotranciens.fr est ouvert et libre à toute personne souhaitant publier quelque chose. Pour ceux que cela intéresse il suffit de créer votre compte. Il vous est possible de le faire en suivant ce lien.

Fut même une époque où le maire de Jouarre disposait de son propre compte et savait publier lui-même des billets sur Jotranciens.fr… Amusant de constater que l’on me menace de poursuite judiciaire  et de 3750 euros d’amendes pour que le Maire réponde à l’un de ses administrés sur des sujets d’ordres publique alors même, je le répète, que la publication est libre sur Jotranciens.fr.

Une fois cela dit, c’est avec un immense plaisir (malgré l’injonction) que je publie le courrier qui m’est demandé. (Cela me permet de vous offrir un peu de lecture et pourquoi pas d’ouvrir un débat et réflexion sur la tenue du budget de notre commune.)

Voici donc le courrier qui m’est parvenu me demandant un droit de réponse concernant le billet numéro 1 de la saga de l’été de Charles : « On ne va pas se mentir »


courrier reçu ce jour :


DROIT DE RÉPONSE 

OBJET: Droit de réponse

En ma qualité de Maire de la Commune de Jouarre, j’entends exercer un droit de réponse à la tribune « On ne va pas se mentir » , rédigé par Charles publiée sur le site Jotranciens.fr à l’adresse http://jotranciens.fr/on-ne-va-pas-se-mentir.

L’auteur de la Tribune met en cause de manière très affirmative l’équilibre du budget de la commune incriminant la politique que nous avons mis en place depuis 2014. Je tiens à répondre à ses allégations.

Le budget de la commune a été mis en ligne le 8 juillet dernier. Il était attendu par tous suite au changement de cadre légal récent qui nous impose maintenant de mettre ces documents en ligne. Le site internet de la commune a changé en parallèle au printemps suite à une proposition de mutualisation faite par l’agglomération coulommiers Pays de Brie.

Nous avons fait le choix de stabiliser le nouveau site avant d’y ajouter les documents téléchargeables.

Tous les documents sont consultables en mairie sur simple demande écrite au Maire et sont envoyés à tous les conseillers municipaux chaque année.

Le budget primitif 2019 de la commune est en équilibre, ceci est une obligation légale incontournable.

Les ressources de la commune sont en baisse depuis 2014 suite au désengagement de l’Etat cependant les taux communaux d’imposition n’ont pas augmenté depuis 2014.

L’état de la dette de la commune de Jouarre est de 2,74 millions d’euros en octobre 2019.

Le conseil municipal décide et vote l’emprunt pour des investissements réels et paye les investissements du passé dont on assume encore la charge

  • 600 000 €contractés en septembre 2010
  • 1 000 000 € contractés en septembre 2010
  • 400 000 € contractes en septembre 2010

Le Maire n’emprunte pas seul au nom de la commune car il ne peut pas le faire comme vous le prétendez

Le conseil municipal a voté une délibération accordant au Maire la délégation de recourir à tout moment une ligne de trésorerie dans une limite de 150.000

Une ligne de trésorerie n’est pas un emprunt d’investissement, c’est une pratique courante utilisée par nombre de communes pour compenser l’inertie du recouvrement des subventions. C est notre cas au regard des investissements essentiels engagés pour la commune.

La ligne de trésorerie est contrôlée par l’état et autorisée au regard d’une capacité de paiement validée par l’établissement bancaire.

Fabien Vallée

Maire de Jouarre

2 pensées sur “Droit de réponse du maire de Jouarre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *