Jouarre : Silence, tête baissée et main levée…

Un godillot est un représentant élu du peuple qui va se présenter aux débats mais ne va participer que de façon mineure dans le seul objectif de voir voter ce que l’exécutif souhaite.

Concrètement, les godillots se repèrent car ils ne prêtent aucune attention au fond des débats et se contentent, sans tenir compte d’aucune des argumentations prononcées, de lever la main pour voter ce qui est demandé.

A Jouarre, les rares courageux qui assistent encore à ce qui est sensé s’apparenter à un débat municipal pourront en témoigner. Il ne s’y passe plus rien faute d’une assemblée « godillote ».

Aucune question, participation, doute, proposition de la part des conseillers municipaux de notre commune. Tout est écrit d’avance : le maire parle, l’opposition pose une question, le maire y répond ou non, puis passe au vote pour que les godillots puissent enfin «passer à l’action» en levant la main.

Lors du dernier conseil municipal, (vendredi 28 juin 2019) le maire a sollicité une 18 -ème délégation de pouvoir : celle de lui permettre de réaliser de nouvelles lignes de trésorerie jusqu’à 150 000 euros sans devoir en référer avec le conseil municipal ce qui était jusqu’à présent le cas à Jouarre depuis tout le temps.

Cette nouvelle compétence déléguée par le conseil au profit du maire est justifiée,toujours par le maire, comme une nécessité afin de permettre une meilleure efficacité dans l’administration du budget. (?!?…)

A à peine 10 mois de nouvelles élections municipales, voilà que le conseil municipal n’aura plus son mot à dire sur des lignes de trésorerie pouvant atteindre 150 000 Euros.

Evidemment tout le monde trouve cela normal et fidèle aux habitudes les godillots se sont mis en action ; silence, tête baissée et main levée !

Cela est réglé en quatre minute. Ecouter la bande son enregistrée. ( Il va falloir tendre l’oreille ou mettre un casque – désolé pour la piètre qualité de cette bande sonore – question  de l’opposition au bout de 50 secondes – passage au vote à 2 min 20 )

Inquiétante obscurité sur les finances

            Au-delà de cette assemblée de taiseux c’est le coté obscur qui s’installe sur les finances de notre commune qui devient inquiétant.

Nous avons vécu pendant cette mandature :

  • L’augmentation de nos impôts,
  • La hausse de notre dette,
  • L’absence significative d’investissements de l’agglomérations vue la solitude dans lequel nous nous sommes mis,
  • Des dépenses pharaoniques pour la mini crèche (10 berceaux),
  • 1 million d’euros de crédit pour un dit « Plan Marshall » de réfection des routes…
  • Aucuns efforts sur la transparence et mise à disposition des budgets sur notre site internet (voir l’article à ce propos), alors même que les Fertois peuvent sans difficultés consulter les budgets de leur commune directement sur internet (voir ici).

Les seuls éléments dont nous pourrions disposer ne sont autres que ceux  que le Maire veut bien nous donner dans le « Jouarre Mag numéro 11 » – Pour ensuite nous en réduire l’accès en faisant disparaître cet exemplaire du magazine du site de la commune. Seule la page de garde est proposée. Et pourtant entre l’édito et le point sur le budget 2018 il est l’un des plus intéressants à lire. CQFD

Rassurez vous. Ceux qui ne l’auraient pas gardé voici une photo du point sur le budget expliqué par la municipalité : (Le magazine en entier sera prochainement entièrement mis en ligne dans la catégorie « Propagande » sur Jotranciens.fr ).

budget 2018 jouarre
Photo de Jouarre Mag numéro 11 indisponible sur le site de la commune.

En attendant je ne peux que vous inviter à poser la question suivante à vos conseillers municipaux ; Et a ces derniers de commenter ou de publier ici même leurs réponses :

Pourquoi avoir accepté de déléguer cette nouvelle compétence à seulement 10 mois de la fin d’un mandat ?

Une pensée sur “Jouarre : Silence, tête baissée et main levée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *