On ne va pas se mentir (épisode 2)

Dans une publication de la précédente campagne municipale, datée de 2014, notre bon Maire écrivait ceci : « notre équipe sait qu’avant toute chose nous devons nous atteler à désendetter la commune… sans augmenter d’un centime les impôts ».

Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent… !

Petit retour en arrière : à fin 2013, la dette était de 1.824.000€. Et à fin 2014, elle n’était plus que de 1.671.000€.

L’équipe municipale sortante avait laissé derrière elle des finances très saines.

Le recours à l’emprunt pour une collectivité territoriale n’est pas en soi un levier à proscrire tant que les ressources dégagées permettent le remboursement de la dette. Or, en 2014, le ratio de désendettement (encours de la dette rapporté à l’épargne brute) était de 3,4 ans. En d’autres termes, il aurait fallu 3,4 années à la commune de Jouarre pour rembourser l’intégralité de sa dette en y consacrant toute son épargne !

En 2017, ce n’était déjà plus la même histoire puisque le ratio de désendettement était de… 9,4 années.

En 2019, la dette est de 2.917.000€ (+ 60% depuis le début du mandat) et nous estimons le ratio de désendettement supérieur à 13 ans.

Comment prendre 10 ans en moins de 6 ans… ?

C’est la prouesse d’une équipe qui promettait la lune mais qui a considérablement alourdi la dette et augmenté la fiscalité.

L’endettement est passé de 395€ par habitant en 2014 à 683€ par habitant en 2019.

Comparons le ratio de désendettement de la commune de Jouarre avec d’autres communes de taille comparable :

Crécy-La-Chapelle : 8,4 ans

Mouroux : 4,5 ans

Lizy-sur-Ourcq : 7,2 ans

La Ferté gaucher : 8,2 ans

Trilport : 5,6 ans

La moyenne de l’échantillon est de 6,8 ans.

Le constat est affligeant : Jouarre mettra 2 fois plus de temps à rembourser sa dette car les finances de la commune sont durablement dégradées.

Vous avez raté l’épisode 1 ? C’est par ici

4 pensées sur “On ne va pas se mentir (épisode 2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *