Sprint de fin de mandat

Je me souviens du 30 mars 2014, soir du résultat du second tour des élections municipales. Ce fut d’abord le poids de la responsabilité qui m’est tombé sur les épaules puis sans doute grâce à la profusion de joie autour de moi, de la fierté. Ce sentiment fût vite évacué par une vague d’énergie qui me rendait prêt au travail d’équipe que nous avions planifié. J’étais prêt !

Tellement prêt que j’acceptais avec plaisir alors la charge de travail que représentait la fonction de 1er Maire Adjoint d’une municipalité comme la nôtre. Ce n’est que plusieurs mois plus tard que j’ai admis résigné que le travail d’équipe promis n’avait pas sa place. J’ai pris mes responsabilités en ne cautionnant pas plus longtemps et en démissionnant en mai 2015.

Quelle déception !

Nous étions 27 conseillers municipaux, 21 d’entre nous siégeaient (il en reste 17) et une liste d’engagements qui faisait que nous n’allions pas être de trop.

Travailler en équipe aurait sans doute permis de faire avancer les projets de serre municipales, jardins familiaux, récupérations des eaux de pluies promis en campagne ; Finalement il est jeté à la toute dernière minute (le 18 septembre) une quinzaine de jardinières en bois avec des rosiers sur la place de Jouarre et une promesse de faire faire une étude pour obtenir une subvention sur un jardin Médiéval.

Nous devions aussi travailler en bonne intelligence, avec nos partenaires, plutôt que de demander le divorce avec un territoire cohérent et porteur d’opportunités pour Jouarre.

En parlant de dernières minutes, voilà que c’est à 6 mois de nouvelles élections qu’il a été commencé des travaux dans la grande rue à Romeny pour remplacer les chicanes en plastiques installées depuis 2015 et laissées depuis de nombreux mois en errance au bord de route… Il y à aussi la vente  du terrain sur la ZAE sans aucune réflexion sur les conséquences. Tout comme nous avons vu apparaître bancs, poteaux sans oublier bacs à sable destiner à donner l’impression de régler le problème jusqu’à présent ignorer des crottes de chiens rue de Montmorin …

Personne n’est dupe et cela ne suffira pas à effacer une mandature définitivement décevante…  

Une pensée sur “Sprint de fin de mandat

  • 9 novembre 2019 à 22 h 04 min
    Permalink

    Il ne faut pas oublier les petits buissons qui vont être plantés de part et autre de glairet entrée et sortie alors que cela fait 2 ans que le passage piéton entre les 2 arrets de cars est inexistant… pourtant monsieur va souvent à coulommiers… peut être est-il trop occupé au volant pour ne pas voir ce genre de chose. Un chemin piéton entre glairet et jouarre aurait été le bien venu. J’habite le bourg et suis très déçu que certaines choses soient faites juste pour gratter des bulletins.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *