Vous reprendrez bien une part de BRIE-XIT ?

Les contribuables que nous sommes ont reçu ces derniers jours leur taxe d’habitation.

Ne parlons pas du montant qui baisse mécaniquement et légalement, ni même des transferts de compétences entre communes, Agglomération et département avec lesquels le Maire et ses conseillers ont tenté de nous embrouiller, nous prenant une fois de plus pour des imbéciles heureux.
On nous a fait croire qu’en intégrant l’Agglo, on allait nous attendre « comme au coin du bois avec un fusil à lunette » et qu’un déluge d’impôts et de taxes s’abattrait sur nous !

C’est pourtant à Jouarre que la Grosse Berta a retenti. Et dans un récent droit de réponse, on ose encore affirmer sur un ton péremptoire que « Les taux d’imposition n’ont pas augmenté depuis 2014 ». Ils n’ont pas baissé comme ce qui était préconisé, ce qui revient à une hausse déguisée. Alors, cessons de jouer sur les mots. Il faut assumer !

Au chapitre 73, page 5 du budget primitif 2019, on peut lire en effet que les impôts et taxes perçus s’élèvent à 2.027.798,19€ contre 1.755.081€ en 2018. Ça correspond à une explosion de 15,5% du rendement de l’impôt. Mais rassurez-vous, la fiscalité n’a pas augmenté… Magie, quand tu nous tiens… !

Comprenne qui pourra !

Cette forte hausse de l’impôt local a permis de faire rentrer un beau paquet d’oseille dans les caisses. Mais le tonneau des Danaïdes étant par définition sans fond, qui en a vu la couleur ? Et pour quels projets concrets ? La crèche sans doute… !
Mais attardons-nous plus longuement sur la part communale de la taxe d’habitation. La part communale, c’est la fraction d’impôts qui est prélevée par la commune. Son taux peut être librement fixé par le conseil municipal, y compris lorsque la commune adhère à une communauté d’agglomération et que celle-ci propose une harmonisation à la baisse.

En 2018, le taux de la commune de Jouarre était de 15% alors que la communauté d’agglomération avait conseillé d’appliquer un taux d’imposition communal de 10,84%. Ce qui fut fait à l’unanimité des 42 communes, moins une. Le taux d’imposition de la part communale à Jouarre était donc supérieur de 38% à celui des autres communes de Coulommiers Pays de Brie Agglo.

En 2019, et période préélectorale oblige, le Maire a consenti à moins nous traire. Le taux est donc repassé de 15 à 13%… A votre bon cœur Monseigneur !

Mais la part communale de Jouarre, malgré la généreuse obole, est toujours supérieure de plus de 16% à ce que payent les administrés des 41 autres communes.

Marre d’un Maire élu en 2014 avec 134 voix d’avance, à la faveur d’une désalliance, et qui fait n’importe quoi !

Avec un score si peu glorieux, un peu moins de suffisance et un peu plus d’humilité à l’égard de tous ses administrés aurait été de mise.

Marre d’une équipe transparente qui acquiesce aveuglément lorsque le roi joue au Monopoly… Un Drive par-ci… une crèche de 10 berceaux par-là… ! Que des projets structurants à destination du plus grand nombre ! Et pourquoi pas une Thalasso pendant qu’on y est ?

Jouarre, ville d’eau… ça fuit de partout ! Il va falloir écoper pendant des années !

Vouloir toujours tout faire différemment des autres et vouloir se distinguer à tout prix n’est pas une promesse de réussite. Et l’inertie de recouvrement des subventions évoquée dans le droit de réponse est bien pratique. Cette inertie est inversement proportionnelle à l’énergie déployée pour recourir à l’endettement, lever des impôts, bâtir n’importe quoi et jeter l’argent par les fenêtres.

Cet isolationnisme désastreux porte un nom : Le BRIE-XIT !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.